Article original

Karim et son premier « fix »

Un adolescent en mal d’appartenance


Danièle PIERRE

Danièle PIERRE est psychiatre de formation psychanalytique, auteur d’une thèse de doctorat médicales sur l’interprétation des rêves en ethnopsychiatrie au Centre Chapelle-aux-Champs à Bruxelles.

Pour citer cet article :

Pierre D. Karim et son premier « fix ». Un adolescent en mal d’appartenance. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2011, volume 12, n°3, pp. 316-326


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/karim-et-son-premier-fix/

Karim et son premier « fix » : un adolescent en mal d’appartenance

L’article relate la thérapie ethnopsy d’un jeune toxicomane d’origine marocaine. Les interprétations traditionnelles évoquées par le patient lui-même ou par ses thérapeutes (malédiction, « baraka », frayeur, possession, problème autour de la circoncision), ainsi que l’interprétation des rêves et des cauchemars (en termes psychanalytiques et traditionnels), permettent un travail d’élaboration psychique qui aboutit à la levée du symptôme. Une brève discussion suit le récit clinique, concernant la fonction du cauchemar et de la mise en acte du point de vue métapsychologique.

Mots-clés : ethnopsychiatrie, enfant de migrant, toxicomane, interprétation des rêves, circoncision, refoulement, castration.

Karim and his first «shoot»: an adolescent who doesn’t know whom he belongs to

This article exposes the ethnopsychanalytic therapy of a young Moroccan drug-addicted. The traditionnal interpretations evocated by the patient himself or by the therapists (malediction, “barraka”, fear, possession, problems around the circumcision) as well as the dream’s and nightmare’s interpretation (following the psychanalytical and the traditionnal references) allow the psychic elaboration’s work that will lead to the symptom’s dissapearance. A short discussion follows the clinical case study, about the function of the nightmare and the acting through from a metapsychological point of view.

Key words: ethnopsychiatry, Immigrants’off-spring, drug addict, interpretation of dreams, circumcision, repression, castration.

Karim y su primero «fija»: un adolescente en mal de pertenencia

El artículo informa de la terapia ethnopsy de un joven toxicómano de origen marroquí. Las interpretaciones tradicionales mencionadas por el propio paciente o por sus terapeutas (maldición, “suerte”, susto, posesión, problema en torno a la circuncisión) así como la interpretación de los sueños y pesadillas (en términos psicoanalíticos y tradicionales) permiten un trabajo de elaboración psíquico que consigue el levantamiento del síntoma. Un breve debate sigue el relato clínico, por lo que se refiere a la función de la pesadilla y la puesta publica desde el punto de vista métapsychologique.

Palabras claves: Etnopsiquiatría, Hijos de inmigrantes, toxicomanía, interpretación de sueños, circuncisión, rechazo, castración.

Expliciter en termes psychanalytiques les processus à l’œuvre dans une thérapie ethnopsy nous semble nécessaire à plus d’un titre. Tout d’abord, cela nous oblige à préciser, pour nous-mêmes, les repères éthiques et théoriques qui sont les nôtres, tout au long de notre travail. Ensuite, nous invitons ainsi le lecteur « non-initié » à l’ethnopsychiatrie à s’introduire comme témoin au cœur même de notre pratique. Il pourra s’y reconnaître comme chez lui, dans l’univers conceptuel qui lui est familier, celui de la psychanalyse.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !