Article original

Immigration et rejet social : les centres de rétention pour immigrés en Italie


Davide BRUNO

Davide Bruno est psychiatre. Doctorant en Psychiatrie. Laboratoire de Psychiatrie, Culture, Environnement ; Département des Sciences Sanitaires Appliquées et Psycho-comportementales. Université de Pavie, Via Bassi 21, 27100 Pavie, Italie.

Pour citer cet article :

Bruno D. Immigration et rejet social : les centres de rétention pour immigrés en Italie. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2008, Vol. 9, n° 2, pp. 217-227


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/immigration-et-rejet-social-les-centres-de-retention-pour-immigres-en-italie/

Immigration et rejet social : les centres de rétention pour immigrés en Italie

Les centres de rétention pour immigrés (CPTA) accueillent les étrangers en situation irrégulière selon les lois italiennes sur l’immigration. À partir d’une expérience de visite dans un CPTA et des documents recueillis, nous analyserons la dynamique institutionnelle et son interaction avec l’extérieur. Ceci dans le but de nous interroger sur ce lieu dont la fonction semble être de constituer pour la société une protection contre le sentiment d’« inquiétante étrangeté » suscité par la rencontre avec l’Autre.

Mots-clés : Immigrés, exclusion sociale, centre de rétention, culture, inquiétante étrangeté.

Immigration and social exclusion: the italian temporary stay and assistance centers for immigrants

The temporary stay and assistance centers receive and retain foreigners who are illegal in the eye of Italian immigration laws. We will analyze both the institutional dynamics of these centers and its relation to the outside world, using a report issued during a visit and some documents collected for this purpose. The paper examines the social function of these centers, which seem to serve as a protection for the Italian society against the uncanny feelings engendered by the encounter with the Other.

Keywords: Immigrant, social exclusion, temporary stay and assistance center, culture, uncanny feeling.

Immigración y rechazo sociál: centros de permanencia temporal en Italia

Los centros de retención para immigrantes acogen a los extranjeros en situación irregular según las leyes italianas de immigración. Se analizará la dinámica institucional y la relación del centro con el exterior utilizando como material la memoria de una visita realizada y algunos otros textos recopilados a tal fin. El objetivo es reflexionar sobre este lugar, cuya función parece ser la de constituir para la sociedad una protección contra el sentimiento de «ominoso» suscitado por el Otro.

Palabras claves: Immigrantes, exclusión social, centros de permanencia temporal, cultura, sentimiento de ominoso.

Ce travail propose d’analyser la dynamique institutionnelle des centres de rétention pour immigrés et ses interactions avec l’extérieur, avec l’objectif de s’interroger sur la fonction de ce lieu dans la société.

En Italie, l’accès aux centres est très difficile pour tout individu extérieur (ce qui empêche un « travail de terrain »). Jusqu’à présent, les écrits concernant ce lieu sont rares, en particulier ceux abordant les aspects socio-sanitaires. Mon regard de psychiatre est particulièrement axé sur ce dernier point.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !