Article original

Clinique orthophonique et migration

La langue de la mère et l’œil du père


Francine ROSENBAUM

Francine Rosenbaum est orthophoniste ethnoclinicienne, Centre d’Orthophonie de la Ville de Neuchâtel, Suisse, Sablons 8, CH-2000-Neuchâtel.

Pour citer cet article :

Rosenbaum F. Clinique orthophonique et migration. La langue de la mère et l’œil du père. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2003, Vol. 4, n°3 pp. 411-427


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/clinique-orthophonique-et-migration/

Clinique orthophonique et migration : la langue de la mère et l’œil du père

A travers le récit de la prise en charge orthophonique d’une famille migrante, l’auteur essaie de mettre en évidence quelques aspects paradoxalement pathogènes d’un cadre thérapeutique monolingue et les aménagements susceptibles de les atténuer. Ce récit relate aussi l’impact de l’irruption du réel traumatique dans le cadre thérapeutique.

Mots clefs : clinique orthophonique transculturelle, multilinguisme, cadre thérapeutique, traduction, Suisse, albanais, Kosovo.

Speech-therapy and migration: mother’s tongue and father’s eye

Through the story of the speech-therapy of a migrant family, the author tries to show several aspects paradoxically pathogenic of a monolingual setting and the regulations capable of attenuating them. This report also relates the impact of the irruption of the traumatic reality in the setting.

Key words: transcultural speech-therapy, multilingualism, therapeutic setting, translation, Swiss, Albanian, Kosovo.

Clínica ortofónica y migración: la lengua de la madre y el ojo del padre

A través de la historia de la terapia ortofónica de una familia migrante, la autora trata de evidenciar algunos aspectos paradógicamente patógenos de un marco terapeutico monolingüe y las adecuaciones aptas para atenuarlos. Este relato muestra también el impacto de la irrupción de lo real traumático en el marco terapeutico.

Palabras claves: terapia ortofónica transcultural, multilinguismo, marco terapeutico, traducción, Suiza, albanés, Kosovo.

Dans notre société les enfants multiculturels constituent fréquemment une bonne partie de la population scolaire. Plusieurs d’entre eux ont la chance d’être bilingues. Or, l’école, les consultations psychopédagogiques et orthophoniques les accueillent encore souvent comme si nous vivions dans une société monolingue et mono-culturelle. Nos outils d’évaluation sont monolingues, nos diagnostics sont établis en termes de déficits rapportés à une norme monolingue et les réponses pédago-thérapeutiques que nous proposons visent l’adéquation à une norme et à un code monolingue de plus en plus éloigné de la réalité pluriculturelle de notre environnement.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !