Article original

À propos du cauchemar dans la théorie freudienne

L’élaboration secondaire comme inscription dans la culture


Danièle PIERRE

Danièle PIERRE est psychiatre de formation psychanalytique, auteur d’une thèse de doctorat médicales sur l’interprétation des rêves en ethnopsychiatrie au Centre Chapelle-aux-Champs à Bruxelles.

Pour citer cet article :

Pierre D. À propos du cauchemar dans la théorie freudienne. L’élaboration secondaire comme inscription dans la culture. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2001, Vol. 2, n°1, pp. 129-142


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/a-propos-du-cauchemar-dans-la-theorie-freudienne/

A propos du cauchemar dans la théorie freudienne : l’élaboration secondaire comme inscription dans la culture

A partir d’une situation clinique ethnopsychiatrique (un patient marocain rêve qu’il sacrifie son frère), l’auteur interroge les textes freudiens sur le cauchemar. Il y apparaît (notamment dans L’homme aux loups) en proximité étonnante avec l’opération même du refoulement originaire ou de l’identification idéale. Simultanément, c’est l’élaboration secondaire de la façade du cauchemar qui inscrirait le sujet en devenir dans le contexte de sa culture.

Mots clefs :  cauchemar, élaboration secondaire, fantasme originaire, refoulement originaire, identification idéale, sacrifice.

About the nightmare in the freudian theory: the secondary elaboration as an inscription of the subject in his cultural framwork

Starting from a clinical ethnopsychiatrical situation (a Moroccan patient dreams that he sacrifices his brother), the author consults the freudian texts about the nightmare.
They reveal (namely in the case of The wolvesman) an astonishing proximity with the process of the original repression itself or with the ideal identification. At the same time it is the secondary elaboration of the apparent content of the nightmare, which could inscribe the subject as becoming part of his cultural framework.

Key words: nightmare, secondary elaboration, primal (original) fantasm, primal (original) repression, ideal identification, sacrifice.

A propósito de la pesadilla en la teoría de Freud: la elaboración secundaria como inscripción en la cultura.

A partir de un caso clínico etnopsiquíatrico – un paciente marrocano sueña que el sacrifica su hermano – el autor interroga los textos de Freud sobre la pesadilla. Esta aparece asombrosamente próxima de la represión primitiva o de la identificación idealizada, en particular en El hombre y los lobos.
Simultaneamente, es la elaboración secundaria de la fachada de la pesadilla que inscribirá el sujeto en evolución en el contexto de su propria cultura.

Palabras claves: pesadilla, elaboración secundaria, fantasía primitiva, represión primitiva, identificación idealizada, sacrificio.

L’ethnopsychiatrie nous invite à découvrir le monde de nos patients, mais elle nous contraint aussi à modifier notre regard sur nous-mêmes et à réinterroger, notamment, nos théories psychanalytiques. C’est ce que je vous propose de faire à propos du cauchemar : j’évoquerai très brièvement une situation clinique « ethnopsy » et à partir de là, nous retournerons aux textes que Freud a consacrés à ce sujet.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !