Article de dossier

Se rendre sensible aux objets


Serge TISSERON

Serge Tisseron est psychiatre et psychanalyste.

Pour citer cet article :

Tisseron S. Se rendre sensible aux objets. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2001, volume 2, n°2, pp. 231-240


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/se-rendre-sensible-aux-objets/

Se rendre sensible aux objets

Les objets concrets jouent un rôle essentiel dans la mise en place de nos processus de pensée et dans celle de nos contenus psychiques. Ce rôle ne se limite pas à la petite enfance et continue toute la vie. Il est mobilisé notamment en cure à travers les objets que les patients apportent ou dont ils parlent. Mais, parallèlement, les objets peuvent aussi être utilisés pour renforcer un clivage psychique. Les thérapeutes doivent se rendre attentifs à ces fonctions des objets.

Mots-clés : Objet, corps, introjection psychique, inclusion psychique.

Making oneself sensitive to objects

Objects play an essential part in our thinking processes and our psychic contents. This role is not only important during childhood, but throughout the whole life. It exists during the cure through the objects the patients bring or talk about. But, in the same time, objects can be used to strengthen an ego splitting. Therapists must be careful about these phenomena.

Key-words: Objects, body, psychic introjection, psychic inclusion.

Rendirse sensible a los objetos

Los objetos concretos juegan un papel esencial en la aparición de nuestros procesos de pensamiento y de nuestros contenidos síquicos. Este papel no se limita a la infancia pero continua toda la vida. En la cura analítica se vé particularmente movilizado a través de los objetos que los pacientes traen o de los que hablan. Pero al mismo tiempo los objetos pueden tambien ser utilizados para reforzar una escisión síquica. El terapeuta debe estar particularmente atento a estas diferentes funciones de los objetos.

Palabras claves: Objeto, cuerpos, introyección síquica, inclusión síquica.

Les objets sont en général peu pris en compte dans les cures. Et d’ailleurs, quand les psychanalystes parlent « d’objets », il ne s’agit pas en règle générale d’objets matériels, mais d’objets « psychiques ». Le monde « psy » ignore le plus souvent ce qui constitue pour chacun d’entre nous le monde concret des objets familiers alors que la relation que nous établissons avec eux est le support de la plupart de nos processus psychiques.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !