Article de dossier

Reflet du racisme : le voile, emblème d’un métissage conflictuel

, et


Dossier : Racismes

Gésine STURM

Gésine Sturm est Psychologue-clinicienne, Hôpital Avicenne et Chargée de cours à l’Université Paris XIII.

Malika MANSOURI

Malika Mansouri est Psychologue-clinicienne, doctorante en psychologie - Université Paris 13 (Unité Transversale de Recherches Psychogenèse et Psychopathologie, Psychanalyse et Anthropologie, EA3413).

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Pour citer cet article :

Mansouri M, Sturm G, Moro MR. Reflet du racisme : le voile, emblème d’un métissage conflictuel. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2008, volume 9, n° 3, pp. 381-399


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/reflet-du-racisme-le-voile-embleme-dun-metissage-conflictuel/

Reflet du racisme : le voile, emblème d’un métissage conflictuel

Nous montrons l’intérêt de la prise en compte des éléments de l’histoire collective dans la compréhension d’un phénomène singulier : le “corps voilé” des adolescentes françaises issues de parents algériens musulmans. Par l’articulation entre le sujet de la psyché et le sujet de la culture, nous tentons d’ouvrir un champ clinique plus vaste. Ce champ concerne les effets subjectifs des silences de l’histoire franco-algérienne et, plus particulièrement, de ce que l’on a nommé “la décolonisation” algérienne, impliquant à la fois colonialisme et post-colonialisme. L’influence de cette histoire collective sur l’histoire individuelle des jeunes adolescentes issues de parents algériens, ayant fait le choix de porter le voile islamique, est notre postulat.

Mots-clés : Voile islamique, adolescentes, France, Algérie, psychanalyse, histoire, études post-coloniales.

Racism reflection: the veil, emblem of conflict hibridity

The purpose of this research is to show the link between collective history and a particular phenomenon: the «veiled body» of French teenagers from Muslim Algerian families. Starting from an interrogation about the articulation between psyche and culture, this study introduces historical dimension into clinical psychology. Using this perspective, the effects of the silences about Franco-Algerian history on the subjectivity of young women of Algerian decent are explored, with a special interest of the impact of silencing «Algerian decolonization», colonialism and post-colonialism. Our postulate is that collective history has a strong impact on the individual history of those young teen-agers, who have made the choice to wear the Islamic veil.

Keywords: Islamic veil, teen-agers, France, Algeria, psychoanalysis, history, postcolonial studies.

Reflejos del racismo: el velo, símbolo de un mestizaje conflictivo

En este texto mostramos el interés de considerar algunos elementos de la historia colectiva en la comprensión de un fenómeno particular: «el cuerpo velado» de las adolescentes francesas hijas de padres argelinos musulmanes. Intentaremos abrir un campo clínico más extenso a través de la articulación entre el sujeto de la psiquis y el sujeto de la cultura. Este campo clínico tiene que ver con los efectos subjetivos de todos los silencios en la historia franco-argelina y más particularmente, en lo que se ha llamado «la descolonización» argelina, que implica a su vez colonialismo y post colonialismo. Nuestro postulado es que existe una influencia de esta historia colectiva en la historia individual de las adolescentes hijas de padres argelinos que han decidido portar el velo islámico.

Palabras claves: Velo islámico, adolescentes, Francia, Argelia, psicoanálisis, historia, estudios post-coloniales.

Quel sens donner au voile des adolescentes aujourd’hui ?

L’argumentaire classique autour du port du voile ne nous semble pas suffisant à expliquer l’ampleur du phénomène. Le voile est un élément que l’on ne peut comprendre qu’en le replaçant dans la subjectivité du sujet, dans la représentation qu’il a de lui-même et de son corps et dans le contexte où il se manifeste (Moro 2007 : 189). C’est pourquoi, nous avons entrepris cette recherche auprès d’adolescentes françaises, issues de parents algériens qui ont fait le choix de porter le voile islamique (Mansouri 2007).


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Dossier

Racismes
Dans le même dossier

Maîtres chez nous ?
Racisme envers les peuples autochtones au Québec et au Canada

Racisme et science aujourd’hui
Vers une nouvelle biologisation de la différence ?

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !