Article de dossier

Quand la divergence devient exclusion

Perceptions des châtiments corporels par les parents et les adolescents immigrants

et


Cécile ROUSSEAU

Cécile Rousseau est professeur de psychiatrie à la division de psychiatrie sociale et culturelle de l’université McGill, directrice scientifique du centre de recherche et de formation, CSSS de la Montagne.

Ghayda HASSAN

Ghayda Hassan est professeure dans le département de psychologie, Université du Québec à Montréal, chercheure et clinicienne de l’équipe de recherche et d’intervention transculturelle, CSSS de la Montagne, Montréal.

Pour citer cet article :

Hassan G, Rousseau C. Quand la divergence devient exclusion : perceptions des châtiments corporels par les parents et les adolescents immigrants. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2009, volume 10, n° 3, pp. 292-304


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/quand-la-divergence-devient-exclusion/

Quand la divergence devient exclusion : perceptions des châtiments corporels par les parents et les adolescents immigrants

Cette recherche répond à un double objectif : 1) documenter les principales normes autour de la discipline physique et de l’abus physique, chez des parents et des adolescents immigrants issus de deux minorités ethnoculturelles ; 2) examiner l’impact des divergences perçues entre les normes d’origines et celles de la société d’accueil sur la relation entre la famille et le monde social extérieur. L’échantillon est composé de 40 participants : 10 parents et 10 adolescents en provenance du Maghreb, et 10 parents et 10 adolescents en provenance de l’Amérique-latine. L’analyse qualitative des données met en lumière la complexité des critères utilisés pour juger de l’adéquation d’une pratique disciplinaire. De plus, les divergences perçues entre les normes de la famille et celles de la société hôte, ne se révèlent pas comme un facteur de risque en soi mais le deviennent lorsqu’elles sont accompagnées d’une image négative, projetée par la société d’accueil, sur la famille immigrante.

Mots-clés : Immigration, perceptions, châtiment corporel, mauvais traitements, parents, adolescents.

Immigrant parents’ and adolescents’ perception of physical discipline : when divergence begets exclusion

This research has two main objectives: 1) document, the cultural norms around physical discipline and physical abuse in two samples of recent immigrants from two ethno-cultural minorities; and 2) assess the impact of the divergences perceived between the cultural norms of the family and those of host society on the relation between the family and the outer social world. The sample, recruited via community organisations, is composed of 10 parents and 10 adolescents from the Maghreb, and 10 parents and 10 adolescents from Latin-America. The qualitative analyses highlight the complexity of norms used to judge the adequacy of discipline behaviours. Further, results show that divergences perceived between the family’s norms and those of the host country are not a risk factor per se, but become a significant source of social exclusion when they are accompanied by a demeaning image, projected by the host society, onto the immigrant family.

Key words: Immigration, perceptions, physical discipline, physical abuse, parents, adolescents.

Percepciones de los padres et de los adolescentes inmigrantes del disciplinamiento físico: cuando la divergencia se vuelve exclusión

Esta investigación responde a un doble objetivo: 1) documentar las principales normas alrededor del disciplinamiento y el abuso físico, en los padres y adolescentes inmigrantes provenientes de dos minorías etnoculturales; 2) examinar el impacto de las divergencias percibidas entre las normas de la sociedad de origen y las de la sociedad del país receptor sobre la relación entre la familia y el mundo social exterior. La muestra consta de 40 participantes: 10 padres y 10 adolescentes provenientes de Magreb y 10 padres y 10 adolescentes de América Latina. El análisis cualitativo de los datos evidencia la complejidad de los criterios utilizados para juzgar la adecuación de una práctica disciplinaria. Además, las divergencias percibidas entre las normas de la familia y las de la sociedad receptora no se revelan como un factor de riesgo en si sino que se vuelven riesgosas cuando se acompañan de una imagen negativa, proyectada por la sociedad receptora sobre la familia inmigrante.

Palabras claves: Inmigración, percepciones, castigo físico, maltrato, padres, adolescentes.

Depuis quelques années, un important débat a émergé au Canada autour de la légalité des châtiments corporels. D’un coté, la Cour suprême du Canada conserve le droit aux parents d’utiliser une force coercitive légère pour corriger leur enfant. De L’autre, les cultures professionnelles condamnent, de plus en plus, le recours à cette méthode de discipline, étant donné les nombreuses études démontrant ses conséquences néfastes sur l’enfant.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !