Article de dossier

Pour une histoire de la psychiatrie coloniale française

À partir de l’exemple du Sénégal


Dossier : 

René COLLIGNON

René Collignon est chargé de recherche au CNRS. UMR 7535, CNRS/Paris X-Nanterre. Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, 21 allée de l’université Nanterre cedex.

Pour citer cet article :

Collignon R. Pour une histoire de la psychiatrie coloniale française : à partir de l’exemple du Sénégal. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2002, volume 3, n°3, pp. 455-480


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/pour-une-histoire-de-la-psychiatrie-coloniale-francaise/

Pour une histoire de la psychiatrie coloniale française : à partir de l’exemple du Sénégal

L’histoire de la psychiatrie coloniale française est encore largement méconnue. Les premiers travaux qui lui ont été consacrés en France sont très généralement le fait des seuls psychiatres et se fondent essentiellement sur les écrits publiés. À partir d’une tentative de périodisation de l’histoire de la réponse que le pouvoir colonial a tenté de donner à la question de la folie dans la colonie du Sénégal, nous plaidons pour le développement d’une recherche historique fondée sur la documentation archivistique encore peu explorée sur ces questions, une recherche qui tire parti des voies ouvertes par les développements pluridisciplinaires récents (histoire, anthropologie) des études coloniales renouvelées sur l’Afrique.

Mots clés : Histoire de la psychiatrie, colonisation, Sénégal, ethnopsychiatrie, histoire théorique et sociale.

For a history of French colonial psychiatry: The example of Senegal

The history of French colonial psychiatry is still largely unknown. The first work on this subject in France was done by psychiatrists essentially and is based on published documents. Beginning with a periodization of the history of the colonial power’s responses to the question of «madness» in the colony of Senegal, we argue for the development of historical research based on archive documents still poorly explored for these questions. This research could gain from the recently opened paths of pluridisciplinary developments (history, anthopology) in the fiels of new African colonial studies.

Key words: History of psychiatry, colonization, Senegal, ethnopsychiatry, theorical and social history.

Por una historia de la siquiatría colonial francesa: partiendo del ejemplo de Senegal

La historia de la siquiatría colonial francesa es todavía bastante mal conocida. Los primeros trabajos que le han sido consagrados en Francia son generalmente la obra de siquiatras solamente y están fundados por lo esencial en los escritos yá publicados. Partiendo de una tentativa de periodisación de la historia de la respuesta que el poder colonial trató de dar a la cuestión de la locura en la colonia de Senegal, defendemos aquí un desarrollo de la investigación histórica fundada en la documentación archivada y hasta ahora poco explotada en estas cuestiones, una investigación que saque beneficio de la vías abiertas por el desarrollo pluridisciplinario reciente (historia, antropología) de los renovados estudios coloniales sobre el Africa.

Palabras claves: Historia de la siquiatría, colonización, Senegal, etnosiquiatría, historia teórica y social.

L’intérêt pour l’histoire de la psychiatrie s’atteste par la création en 1990 d’une revue qui lui est entièrement dédiée : History of Psychiatry. Cependant un certain déficit en matière d’historiographie de la psychiatrie coloniale française au regard des travaux en anglais est trop frappant pour ne pas être souligné. Cela s’explique par l’absence d’une tradition ancienne d’enseignement de l’histoire de la médecine. C’est l’Histoire de la folie de Foucault (1961) qui devait donner l’impulsion décisive à ce champ de recherche.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !