Article de dossier

Nourritures et autres objets qui charment

Place du cadeau dans la relation d’aide


Abdessalem YAHYAOUI

Abdessalem Yahyaoui est psychologue, psychothérapeute, maître de conférences en psychologie clinique et pathologique, Université de Savoie.

Pour citer cet article :

Yahyaoui A. Nourritures et autres objets qui charment : place du cadeau dans la relation d’aide. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2001, volume 2, n°2, pp. 267-278


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/nourritures-et-autres-objets-qui-charment/

Nourritures et autres objets qui charment : place du cadeau dans la relation d’aide

C’est autour du cadeau-nourriture neutralisé/dynamisé, mis au service de la relation d’aide ou entravant la mise en place de celle-ci que nous avons centré notre réflexion. Nous avons tenté de donner quelques raisons apparentes et implicites qui président à l’apparition et à la mise en circulation de ces objets-nourriture. Nous nous sommes interrogés sur leurs significations et sur la dynamique intrapsychique et intersubjective qui est à l’oeuvre chez celui qui offre et celui qui reçoit. Enfin nous avons esquissé la pertinence clinique de ce genre de cadeaux ainsi que de toutes autres formes de cadeaux.

Pour illustrer cette contribution, nous avons fait un détour anthropologique à travers lequel nous avons cherché à comprendre la place de la nourriture dans la relation à l’étranger. Ensuite nous avons présenté une vignette clinique qui a permis de relever les lieux de rupture entre un organisateur culturel et les besoins de l’économie psychique, entre le Donneur et le Receveur.

Mots-clés : Hospitalité, nourriture, cadeau, objet-chose, objet-relation, narcissisme familial, immigration, milieu maghrébin, relation d’aide.

Food and other charming objects: the gift in the helping relationship

We centred our reflection around the food-gift – neutralized or stirred up – which is in favour of the helping relationship or prevents this one to take a place. We try to give some apparent and implicit reasons which preside the apparition and the circulation of these «food-objects». We question their signification and the psychological and intersubjective dynamics for the one who offers and the one who receives. Finally, we sketch the clinical relevance of this as well as of other forms of gifts.

To illustrate this contribution, we make an anthropological detour through which we try to understand the food’s place in the relationship with the stranger. We then present a short clinical situation which points out the rupture between a cultural organizer and the needs of psychological economy, between the giver and the receiver.

Key-words: Hospitality, food, gift, object-thing, object-relation, family narcissism, immigration, maghrébin milieu, relationship.

Alimentos y otros objetos que «encantan»: lugar del regalo en la relación de ayuda

Hemos centrado nuestra reflexión alrededor del regalo-alimento neutralizado/dinamizado, puesto al servicio de la relación de ayuda o difficultando su instalación. Tratamos de dar las razones aparentes e implícitas que presiden a la aparición y a la circulación de estos objetos-alimentos. Nos hemos interrogado sobre sus significiados y sobre la dinámica intrasíquica e intrasubjetiva que opera en el que ofrece y en el que recive. Esbozamos finalmente la pertinencia clínica de este tipo de regalo así que de toda otra forma de regalo.

Para ilustrar esta contribución hemos hecho un rodeo antropológico en ce que tratamos de entender el lugar de los alimentos en la relación con el extranjero. Luego presentamos una viñeta clínica que permitió de distinguir los lugares de ruptura entre un organizador cultural y las necesidades de la economía síquica, entre el donante y el receptor.

Palabras claves: Hospitalidad, alimento, regalo, objeto-cosa, objeto-relación, narcisismo familiar, inmigración, medio magrebí, relación de ayuda.

Des objets circulent entre thérapeutes et leurs patients, entre professionnels du champ socio-éducatif et les familles auprès desquelles ils interviennent. Confectionnés dans l’espace de la séance, ramenés par la personne qui consulte et parfois consommés avec les familles, ces objets ne cessent de stimuler la créativité des professionnels, de leurs clients et de s’imposer comme éléments incontournables de la relation d’aide.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !