Article de dossier

Maternité et sexualité des femmes africaines vivant avec le VIH en France

Préjugés et expériences


Dossier : 

Dolorès POURETTE

Dolorès Pourette est anthropologue, chargée de recherche à l’IRD/équipe « santé, genre, mortalité » au Centre Population & Développement (CEPED), 19 rue Jacob, 75006 Paris.

Pour citer cet article :

Pourette D. Maternité et sexualité des femmes africaines vivant avec le VIH en France. Préjugés et expériences. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2010, volume 11, n° 3, pp. 301-311


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/maternite-et-sexualite-des-femmes-africaines-vivant-avec-le-vih-en-france/

Maternité et sexualité des femmes africaines vivant avec le VIH en France  : préjugés et expériences

À partir d’une recherche qualitative menée en milieux hospitalier et associatif auprès de femmes originaires d’Afrique subsaharienne vivant avec le VIH/sida en France, cet article montre comment les discours et attitudes des professionnels de la santé et du secteur social sont orientés par des stéréotypes culturalistes et racistes sur la maternité supposée nécessaire des femmes africaines et sur leur sexualité présumée soumise. Ces stéréotypes structurent aussi leur insertion sur le marché de l’emploi, leur accès à la citoyenneté et leur place dans la cité et influencent leur expérience de la sexualité. Le confinement des femmes noires et des migrantes dans les secteurs dévalorisés de la domesticité et de la prostitution contribue à la reproduction des stéréotypes culturalistes et racistes sur leur sexualité et leur maternité, perçues et construites comme déviantes par rapport aux normes dominantes.

Mots clés : Femmes, immigrées, Afrique, VIH/sida, professionnels, sexualité, reproduction, stéréotypes, culturalisme.

Maternity and sexuality of African women living with HIV in France : predjudices and experiences

Based on qualitative research in hospital and associative settings with women from subsaharian Africa living with HIV/AIDS in France, this article shows how the discours and the attitudes of health and social service professionals are guided by culturalist and racist stereotypes about a presumed necessary meternity and submissive exuality of African women. These stereotypes structure their insertion on the job market, their access to citizenship and and their place in the community and they influence their way of experienceing sexuality. The confinement of black women and immigrants to the devalorized sectors of domestic work and prostitution contributes to the reproduction of culturalist and racist stereotypes about their sexuality and maternity which are perceived and construed as deviant from dominant references.

Key words: Women, immigrants, Africa, HIV/AIDS, professionals, sexuality, reproduction, stereotypes, culturalism.

Maternidad y sexualidad de las mujeres africanas seropositivas para el VIH en Francia : prejuicios y experiencias

A partir de una investigación cualitativa sobre mujeres de África subsahariana seropositivas en Francia, llevada a cabo en hospitales y asociaciones, esta artículo muestra como los discursos y actitudes de los profesionales de la salud y del sector social son orientadas por estereotipos culturalistas y racistas sobre la maternidad supuestamente necesaria de las mujeres africanas y sobre su sexualidad supuestamente sumisa. Estos estereotipos estructuran también su inserción en el mercado laboral, su acceso al estatus de ciudadanas y su lugar en la sociedad urbana, además de influenciar su experiencia de la sexualidad. El confinamiento de las mujeres negras y de los migrantes en los sectores desvalorizados de los trabajos domésticos y de la prostitución contribuye a la reproducción de los estereotipos culturalistas y racistas sobre su sexualidad y maternidad, percibidas y construidas como desviadas respecto a una norma dominante.

Palabras claves: Mujeres, inmigrantes, África, VIH/SIDA, profesionales, sexualidad, reproducción, estereotipos, culturalismo.

Des travaux historiques et philosophiques ont montré comment la période coloniale a favorisé l’émergence de stéréotypes racistes concernant les populations noires et plus particulièrement les femmes noires. L’analyse de sources écrites et iconographiques sur l’Afrique et les Amériques coloniales souligne comment, au cours de cette période, les femmes noires ont été assimilées à des femmes « sauvages », « bestiales », rustres, insoumises.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !