Article de dossier

L’objet « médium malléable » et la conscience de soi


René ROUSSILLON

René Roussillon est professeur de psychologie clinique et directeur du département de psychologie clinique de l'Institut de psychologie, Université Lyon 2. Psychanalyste, membre titulaire de la SPP, Paris. Centre de recherche de rattachement : CRPPC (Centre de recherche en psychopathologie et psychologie clinique), Université Lyon 2.

Pour citer cet article :

Roussillon R. L’objet « médium malléable » et la conscience de soi. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2001, volume 2, n°2, pp. 241-254


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/lobjet-medium-malleable-et-la-conscience-de-soi/

L’objet « médium malléable » et la conscience de soi

L’auteur propose d’analyser la fonction des objets « inanimés » au sein du processus d’auto-représentation de la psyché et du processus de subjectivation qu’il rend possible. Il décrit un objet, l’objet médium-malléable, qui « matérialise » la représentation-de-chose de l’activité représentative et propose, à partir de cette description, une approche des pathologies de l’activité représentative.

Mots-clés : Objets inanimés, représentation-de-chose, médium-malléable, objet, métareprésentation

The object «malleable medium» and self-consciousness

The author proposes an analysis of the function of «inanimate» objects within the process of auto-representation of the psyche and within the process of subjectivation which it makes possible. He describes an object, the object «malleable medium», which « materializes» the thing-representation of the act of representing and he suggests, with this description as a starting point, to approach pathologies of representative activity.

Key words: Inanimate objects, thing-representation, malleable medium, object, meta-representation.

El objeto «médium maleable» y la conciencia de sí

El autor se propone de analizar la función de los objetos «inanimados» en el proceso de auto-representación de la psiquis y del proceso de subjetivación que lo posibilita. Describe un objeto (el objeto «médium maleable») que «materializa» la representación de una cosa en la actividad representativa y propone, partiendo de esta descripción, un enfoque de las patologías de la actividad representativa.

Palabras claves: Objetos inanimados, representación de una cosa, «médium maleable», «objuego» (objeto+juego), metarepresentación.

La clinique des objets « matériels » ou « matérialisés », des objets « inanimés » et pourtant « intimes », et de la fonction qu’ils occupent dans la régulation de la vie psychique, se développe dans tous les domaines de la psychopathologie et dans l’évaluation psychodynamique de ceux-ci.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !