Article de dossier

Les mots et les murs

Paroles de malheur en expertise


Dossier : 

François GIRAUD

François GIRAUD est psychologue clinicien, cothérapeute à la consultation transculturelle, CHU Avicenne (AP-HP), service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, 125 Avenue de Cedex.

Pour citer cet article :

Giraud F. Les mots et les murs : paroles de malheur en expertise. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2000,  volume 1, n°3, pp. 475-491


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/les-mots-et-les-murs/

Les mots et les murs : paroles de malheur en expertise

Le crime est, au cours d’un processus judiciaire, occasion de produire de nombreux récits de vie, contradictoires, de l’accusé. Dans les limites du cadre qui lui est imposé, l’expertise psychologique, par la tentative de rendre compte de son intentionnalité, permet l’ébauche d’un travail de réappropriation du sujet par lui-même, comme le montrent plusieurs exemples cliniques. Elle est donc pour l’accusé finalement un lieu d’élaboration d’un récit de sa vie qui jusqu’à présent a largement fait défaut.

Mots Clefs : Justice, expertise, récit, psychologue, crime.

The words and the walls: telling the plight during the expertise

During the judiciary process, the crime could be un occasion for the accused to produce a multiple and contradictary versions of his life narration. In the allowed limits and by itís attempt to bring up the inner motivations of crime, psychological expertise allows the accused to outline a work of reappropriation by himself, as it is demonstrated here by many clinical cases. Finally, psychological expertise is a good haunt for the accused to elaborate his self narration, which up to present, wildly fails him up to now.

Key Words: Justice, expertise, narration, psychologist.

Las palabras y las paredes: palabras de desgracia en peritación

El crimen es, a lo largo de un proceso judicial, una ocasión de producir numerosos relatos de vida, contradictorios, del acusado. Dentro del marco que se le impone, la peritación sicológica, por su intento de dar cuenta de su intencionalidad, permite el esbozo de un trabajo de reapropiación del sujeto por si mismo, tal como lo muestran varios ejemplos clínicos. Así pues ella es para el acusado al fin y al cabo un lugar de elaboración del relato de su vida del que hasta ahora bien carecía.

Palabras Claves: Justicia, peritación, relato, sicólogo.

« Parle au mur, que la porte puisse entendre »
Proverbe soufi

L’inceste

Petit homme d’aspect fruste âgé de 50 ans, Rémy a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir eu des relations sexuelles incestueuses avec sa dernière fille handicapée mentale, fait qui fut connu lorsque la jeune fille se retrouva enceinte.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Dans le même dossier

Les enfants de la Rivière des Parfums
Représentations du développement et de la maladie chez les enfants de sampaniers au Viêt Nam

Du premier frisson à la libre parole
Itinéraires de possession à Madagascar

À l’article de la mort
Le recueil de témoignages de survivants de la Shoah

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !