Article de dossier

Les langues de Krishna : l’orthophoniste face au bilinguisme

, et


Coralie SANSON

Coralie Sanson est orthophoniste, Centre du Langage, Service de psychopathologie, hôpital Avicenne, APHP Bobigny, France.

Geneviève SERRE

Geneviève Serre est psychiatre, praticien hospitalier, responsable du Centre du Langage, Service de psychopathologie, hôpital Avicenne, APHP Bobigny, France.

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Pour citer cet article :

Sanson C, Serre G, Moro MR. Les langues de Krishna : l’orthophoniste face au bilinguisme. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2008, volume 9, n° 2, pp. 195-202


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/les-langues-de-krishna-lorthophoniste-face-au-bilinguisme/

Les langues de Krishna : l’orthophoniste face au bilinguisme

La question de l’évaluation du langage oral dans les situations de bilinguisme ne peut être réduite à une exploration purement instrumentale de la langue. La collaboration de l’interprète et de l’orthophoniste est indispensable, et permet, de faire des liens entre les structures linguistiques dans lesquelles l’enfant est plongé.

La prise en charge orthophonique qui découle de ces évaluations intègre, dans son projet, la ou les structure(s) linguistique(s) différentes de la langue du pays d’accueil. Même si le travail en séance d’orthophonie n’intervient pas directement sur la construction de la langue maternelle, on peut constater des évolutions parallèles des deux systèmes linguistiques de l’enfant. D’un point de vue clinique et théorique, ces explorations du langage oral dans les deux langues sont essentielles.

Nous proposons ici une évaluation du langage oral dans un contexte de bilinguisme, ainsi qu’une situation clinique qui illustre la complexité et la richesse de ces évaluations, ainsi que l’intrication des univers linguistiques lorsque l’enfant qui apprend à parler est confronté à deux (ou plus) structures de langues.

Mots-clés : Bilinguisme, évaluation, prise en charge orthophonique, structures linguistiques, interprète.

Krishna’s languages: speech therapy in bilingual situations

The evaluation of oral language skills in bilingual situations cannot only be a sheer instrumental assessment of linguistic abilities. In fact, a fruitful collaborative work between the speech therapist and an interpreter will enable to establish links between the different linguistic structures in which a bilingual child grows up.

The speech therapy treatment that follows these evaluations will take into account the linguistic structure(s) that differ from the language of the destination country. Though the activities that take place during the speech therapy sessions are not centered on the mother tongue structure, we notice a parallel evolution in the child’s both linguistics systems. From a clinical and theoretical point of view, these linguistic oral explorations are crucials.

What we suggest here is an oral language evaluation in a bilingual context, as well as a clinical context that show the complexity and the richness of these explorations. We also underline how the linguistic universes of a child are entangled, when he or she is learning to speak and growing up in a multilinguistic environment.

Keywords: Bilingualism, evaluation, speech therapy sessions, linguistic structures, interpreter.

Las lenguas de Krishna: el ortofonista frente al bilinguismo

La cuestión de la evaluación del lenguaje oral en las situaciones de bilinguismo no puede reducirse a una exploración meramente instrumental de la lengua. La colaboración del interprete y del ortofonista queda indispensable y permite vincular las estructuras linguísticas distintas en las cuales el niño se encuentra.

El tratamiento ortofónico que resulta de estas evaluaciones integra, en su proyecto, la (o las) estructura(s) linguistica(s) diferentes del idioma del país de acogida. Incluso si el trabajo en una sesión ortofónica no interviene directamente en la construcción de la lengua maternal, se puede observar evoluciones paralelas de los dos sistemas linguístisticos del niño. De un punto de vista clínico y teórico, estas exploraciones del lenguaje oral en los dos idiomas son esenciales.

Proponemos aqui una evaluación del lenguaje oral en un contexto de bilinguismo. Asimismo exponemos una situación clínica que ilustra la complejidad, la riqueza de estas evaluaciones y también la intricación de los universos linguísticos cuando el niño que esta aprendiendo a hablar, se queda enfrentado a dos (o más) estructuras de lengua.

Palabras claves: Bilinguismo, evaluación, ortofonía, estructuras linguísticas, idiomas, intérprete.

Le service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent de l’Hôpital Avicenne à Bobigny accueille un grand nombre de jeunes patients issus de la migration. Ces personnes sont confrontées à la découverte et à l’apprentissage d’une langue différente de celle qui est couramment pratiquée à la maison. La rencontre avec une langue seconde ne se réduit pas à l’acquisition d’un nouveau système linguistique. Cela implique également, et de manière simultanée, la confrontation de deux (voire plus) univers culturels.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !