Article de dossier

L’ennemie dans l’Europe en guerre au XXe siècle


Dossier : 

Fabrice VIRGILI

Fabrice Virgili est chargé de recherche à l’Institut d’Histoire du Temps Présent/CNRS, IHTP – ENS Cachan.

Pour citer cet article :

Virgili F. L’Ennemie dans l’Europe en guerre au XXe siècle. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2002, volume 3, n°1, pp. 39-51


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/lennemie-dans-leurope-en-guerre-au-xxe-siecle/

L’Ennemie dans l’Europe en guerre au XXe siècle

Dans le contexte guerrier du XXe siècle, les frontières entre civil et militaire, front et arrière, sont de plus en plus brouillées. Dans chaque camp, c’est la société dans sa totalité qui se trouve mobilisée. Penser alors l’ennemi, c’est également le penser « femme ». Trois aspects de cet ennemi au féminin sont ici soulignés.
La féminisation de l’ennemi comme moyen de le rejeter dans le camp de l’altérité en retirant à l’autre-combattant sa virilité.
L’attitude vis à vis de celle qui sans être encore des ennemies sont pourtant les femmes de l’ennemi (filles, épouses, mères). Qu’il s’agisse de les nier, de les séduire ou de leur faire subir des violences spécifiques (viols).
Enfin, lorsque les femmes du camp adverse sont considérées comme de véritables ennemies, qu’elles soient ou non combattantes.

Mots clés : Guerre, vingtième siècle, genre, violence, ennemie.

The Enemy as a Woman in the European wars of the Twentieth Century

During the wars of the Twentieth century, barriers between, civilian and military, front and rear, were increasinly broken down. Total war and mass mobilisation affected the whole of society. In this context, the enemy was also conceived of as a woman. Three aspects of the enemy as a woman are discussed.
First, the feminisation of the adversary was a means to strengthen his unmanliness and hence his otherness and inferiority.
In the second place, what about the women of the opposite camp? They are the daughters, the wives or the mothers of the enemy. As such they are ignored, seduced, or they become targets of specific forms of violence (such as rape).
In the third place, women of the opposite camp, whether or not they take part in the armed struggle, could be considered as genuine enemies.

Key words: War, Twentieth century, gender, violence, enemy.

La enemiga en la Europa en guerra en el siglo XX

En el contexto guerrero del siglo XX, las fronteras en lo civil y lo militar, el frente y la retaguardia, son cada vez mas borrosas. En cada campo, es la sociedad en su totalidad que se encuentra movilizada. Pensar entonces el enemigo, es pensarlo tambien «mujer». Tres aspectos de este enemigo al femenino son aquí subrallados.
La feminización del enemigo como medio de ubicarlo en el campo de la alteridad y retirando así al otro – combatiente su virilidad.
La actitud frente a quienes sin ser aún enemigas son sin embargo del enermigo (hijas, muyeres, madres). Que se trate de negarlas, de seducirlas o de hacerles sufrir violencias específicas. (violaciones).
Finalmente, cuando las mujeres del campo adverso son consideradas como verdaderas enemigas, que sean combatientes o nó.

Palabras claves: Guerra, siglo XX, género, violencia.

Désigné, combattu, blessé, fait prisonnier ou tué lors de l’affrontement guerrier, l’ennemi est certes une figure extrême de l’altérité, il n’en demeure pas moins un homme que l’on combat en tant qu’homme. Dans le champ des assignations traditionnelles entre les sexes, la guerre est le domaine des hommes. Elle devient même au cours du XIXe siècle le domaine de tous les hommes, avec, en France à partir de la Révolution, une armée nationale et des soldats citoyens.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Dossier

L’ennemi
Dans le même dossier

Roussettes et requins
Amis et ennemis

La torture dans Muriel d’Alain Resnais
Une réflexion cinématographique sur l’indicible et l’inmontrable

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !