Article de dossier

Le tango argentin : un nouveau mode de lien au monde


Dossier : 

Françoise HATCHUEL

Françoise Hatchuel est maître de conférence en sciences de l’éducation à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, centre de recherches en éducation et Formation, équipe « clinique du rapport au savoir ».

Pour citer cet article :

Hatchuel F, Le tango argentin : un nouveau mode de lien au monde. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2010, volume 11, n° 2, pp. 177-188


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/le-tango-argentin-un-nouveau-mode-de-lien-au-monde/

Le présent article tente de montrer comment le tango argentin, danse d’hommes exilés, dans sa dimension à la fois corporelle et rituelle, peut constituer un mode de lien au monde pertinent pour nous aider à penser « l’hypermodernité » et la façon dont elle touche le sujet et son psychisme.

Mots-clés : Tango argentin, approche clinique d’orientation psychanalytique, exil, enveloppe psychique.

The argentine tango : a body practice to support a new way to bind oneself to world 

This article try to show how the argentine tango, which is a dance of exiled men, can illustrate a pertinent way to bind oneself in a «hypermodern world» and to think how it can touch the person. The study will turn on ritual and corporal dimensions of the dance.

Key words: Argentine tango, Clinical research with psychoanalytical orientation, exile, psychic envelope.

El tango argentino : una practica corporal para apoyar un nuevo moda de vincularse con el mund

Este articulo habla del tango argentino y intenta mostrar, estudiando sus dimensiones corporal y ritual, que este baile de hombres exilados puede constituir un modo pertinente para vincularse con el mundo «híper moderno» y apoyar el psiquismo de la persona.

Palabras claves: Tango argentino, enfoque clínico con orientación psicoanalítica, exilio, envoltura psíquica.

Introduction et problématisation

La réflexion que je vais présenter ici s’origine dans la rencontre entre une assez longue pratique personnelle du tango argentin en France et en Argentine et un ancrage professionnel d’enseignante-chercheuse en sciences de l’éducation. Mes objets de recherche « usuels » s’appuient sur la notion de rapport au savoir pour questionner, à travers des perspectives à la fois anthropologique et psychanalytique, ce qui peut « faire sujet » dans une société.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !