Article de dossier

« La femme noire » dans l’imaginaire occidental masculin


Yann LE BIHAN

Yann Le Bihan est docteur en psychologie sociale. Chercheur à l’Institut de Psychologie, Université Paris V René Descartes.

Pour citer cet article :

Le Bihan Y. « La femme noire » dans l’imaginaire occidental masculin. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2006, volume 7, n°1, pp. 43-59


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/la-femme-noire-dans-limaginaire-occidental-masculin/

« La femme noire » dans l’imaginaire occidental masculin

La permanence à travers les siècles et les cultures des représentations occidentales de la « femme noire » suppose l’existence d’un imaginaire s’étayant sur des constantes archétypales communes à la féminité et à la noirceur, symboles de mort et de renaissance. Une analyse des images dans la presse masculine de 1985 à 1995 indique la persistance de cette ambivalence s’actualisant cependant selon le « phénotype » féminin exposé. La valeur heuristique de l’approche archétypale est discutée.

Mots-clés : Afrique, imaginaire, « femme noire », « phénotype », ambivalence, archétype, image, magazine.

The «black woman» in the western imaginaries of men

Through the centuries and cultures, the western representations of “black woman” continue to be transmitted. It presupposes imaginaries based on archetypal and permanent features of femininity and blackness that symbolise death an rebirth. We analyse pictures in the masculine press from 1985 to 1995. It documents the persistence of this ambivalence that finds its solution according to the female phenotype. The heuristic value of this approach is discussed.

Key words: Africa, imaginary, “black woman”, “phenotype”, ambivalence, archetype, picture, magazine.

La «mujer negra» en el imaginario occidental masculino

La permanencia, a través de los siglos y de las culturas, de las representaciones occidentales de la «mujer negra» deja suponer la existencia de un imaginario sostemido por constantes arquetipales comunes a la femenidad y a la negritud, símbolos de muerte y de renacimiento. Un análisis de la prensa masculina de 1985 a 1995 indica la persistencia de esta ambivalencia que se actualiza sin embargo según el fenotipo femenino expuesto. Se discute aquí el valor heuristico del enfoque arquetipal.

Palabres claves: Africa, imaginario, «mujer negra», «fenotipo», ambivalencia, arquetipo, revista.

La « visibilité » médiatique de certaines « femmes noires » dans le domaine de la mode (Decoust 1983) ou de la musique depuis une trentaine d’années, et l’attraction qu’elles exercent sur bon nombre de nos contemporains occidentaux masculins, conduisent à interroger le rapport « des hommes » à l’altérité féminine et « raciale » mais aussi ce que l’imaginaire masculin révèle de la relation de l’homme occidental à sa propre « civilisation » et « modernité ».


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !