Article de dossier

« Dieu maudisse celui qui t’a lancé ce regard »

Une ethnographie des soins du mauvais œil dans les familles maghrébines de France


Slimane TOUHAMI

Slimane Touhami est docteur en anthropologie et attaché temporaire d’enseignement et de recherche au LISST - Centre d’anthropologie sociale de Toulouse à l’Université Toulouse II - le Mirail.

Pour citer cet article :

Touhami S. « Dieu maudisse celui qui t’a lancé ce regard ». Une ethnographie des soins du mauvais œil dans les familles maghrébines de France. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2009, volume 10, n° 3, pp. 318-326


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/dieu-maudisse-celui-qui-ta-lance-ce-regard/

« Dieu maudisse celui qui t’a lancé ce regard ». Une ethnographie des soins du mauvais œil dans les familles maghrébines de France

À partir de données de terrain recueillies dans l’exil maghrébin installé à Toulouse, nous dressons un catalogue des pratiques curatives destinées à soigner l’‘aïn, la fascination dans l’aire culturelle nord-africaine, projetant un éclairage nouveau sur les thérapies traditionnelles agies dans l’espace familial.

Mots-clés : Immigration, Maghreb, fascination, thérapie, femmes, religieux.

«May God strike dead who casts the evil eye upon you». An ethnography of the Evil Eye therapies within North African families in France

Based on field data collected in the North African exile settled in Toulouse, we draw up a list of healing practices aimed at curing the ‘aïn, the fascination in the North African cultural area, throwing new light on the traditional therapies practised within the familial sphere.

Key words: Immigration, the Maghreb, fascination, therapy, women, religious.

«Dios maldiga él que te mandó lanzó esta mirada». Una etnografía de los tratamientos del mal ojo en las familias magrebinas de Francia

A partir de datos de campo recogidos en el exilio magrebino de la ciudad de Tolosa, este artículo ofrece un inventario de las prácticas curativas destinadas a curar el ‘aïn, la fascinación en el área cultural de África del norte, proponiendo un nuevo enfoque sobre las terapias tradicionales realizadas en el espacio familiar.

Palabras claves: Inmigración, Magreb, fascinación, terapia, mujeres, religiosidad.

Poser un regard global sur l’héritage culturel du « Maghreb de France », c’est jauger la place de représentations longtemps absentes d’une réflexion anthropologique qui interroge le phénomène des migrations. Si la langue, la religion ou les modèles sexuels s’imposent comme les marqueurs décisifs d’une ethnicité, leur poids comme objets d’étude et de légitimité sociale tend à masquer les autres traits qui participent à l’expression d’un être maghrébin déraciné.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !