Article de dossier

Deuil du retour et oubli empêché

L’expérience temporelle des mères migrantes avec un enfant autiste


Dossier : 

Juliette SAKOYAN

juliette Sakoyan est doctorante en anthropologie de la santé, CReCSS (Centre de Recherche Cultures Santé Sociétés) Université Paul Cézanne (Aix-Marseille III).

Pour citer cet article :

Sakoyan J. Deuil du retour et oubli empêché. L’expérience temporelle des mères migrantes avec un enfant autiste. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2007, volume 8, n°1, pp. 61-75


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/deuil-du-retour-et-oubli-empeche/

Deuil du retour et oubli empêché. L’expérience temporelle des mères migrantes avec un enfant autiste

L’analyse des itinéraires thérapeutiques de mères originaires de la Grande Comore vivant à Marseille avec un enfant « autiste » permet de s’interroger sur les conséquences de l’intrusion de la maladie dans l’expérience temporelle de la migration. Ainsi, les mères sont emmenées à une quête de sens orientée vers le passé où s’effectue un travail de mémoire rendant visible corrélativement un travail d’oubli, à partir desquels se précise leur positionnement migratoire. Parallèlement, les moments forts de l’itinéraire thérapeutique que sont par exemple la prise de conscience de la gravité de la maladie, la consultation ethnopsychiatrique, et la réalisation de rituels font apparaître différentes déclinaisons du travail d’oubli apparentées respectivement à une attitude de deuil, de refus raisonné, et de « mal-habileté » à mi-chemin entre l’ignorance et l’oubli.

Mots-clés : Migration, Comores, autisme, temporalités, positionnement migratoire.

Between mourning of the return and prevented lapse of memory. The temporal experiment migrant mothers with an autistic child

The analysis of the therapeutic routes mothers originating in Large Comore living in Marseilles with an “autistic” child makes it possible to wonder about the consequences of the intrusion of the disease in the temporal experiment of the migration. Thus, the mothers are taken along to a search of direction directed towards the past where is carried out a work of memory making visible correlatively a work of lapse of memory, from which their migratory positioning is specified. In parallel, the strong moments of the therapeutic route that are for example the awakening of the gravity of the disease, the ethnopsychiatric consultation, and the realization of ritual reveal various variations of the work of lapse of memory respectively connected with an attitude of mourning, reasoned refusal, and “badly-skill” halfway between ignorance and the lapse of memory.

Key words: Migration, The Comoros, autism, temporalitise, migratory positioning.

Luto de la vuelta y olvido impedido. La experiencia temporal de las madres migrantes que tienen un niño autista

El análisis de los itinerarios terapeúticos de madres originarias del Grande Comore vivo en Marsella con un niño “autista” permite preguntarse sobre las consecuencias de la intrusión de la enfermedad en la experiencia temporal de la migración. Así pues, se lleva a las madres a una búsqueda de sentido orientada hacia el pasado donde se efectúa un trabajo de memoria que hace visible correlativamente un trabajo de olvido, a partir del cual se precisa su localización migratoria. En paralelo, los fuertes momentos del itinerario terapeútico que son por ejemplo la toma de conciencia de la gravedad de la enfermedad, la consulta ethnopsychiatrique, y la realización de rituales evidencian distintas declinaciones del trabajo de olvido vinculadas respectivamente con una actitud de luto, de denegación razonada, y de “mal-habilidad” a medio camino entre la ignorancia y el olvido.

Palabras claves: Migración, Comoros, autismo, posición migratoria.

Dans son travail sur le temps vécu, Minkowski s’attachait à traiter les phénomènes du souvenir, du désir et de l’espérance qui, en plus de s’écouler dans le temps, contiennent des formes temporelles en eux (1995 : 15). Il faudrait leur adjoindre le phénomène de l’oubli qui lui aussi borde le temps, mais en creux, comme un effet de son écoulement.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Dans le même dossier

En creux et en plein
Silence, paroles et réinscription dans l’après Shoah/Khurbn

Les porteurs d’oubli
Une expression de la souffrance dans la migration

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !