Article de dossier

Autour de l’enfant mort-né, créer un espace rituel pour les parents


Dossier : 

Michèle FELLOUS

Michèle Fellous est socio-anthropologue, chargée de recherches au CNRS, membre du centre de recherches Sens, Éthique et Société.

Pour citer cet article :

Fellous M. Autour de l’enfant mort-né, créer un espace rituel pour les parents. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2006, volume 7, n°3, pp. 383-398


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/autour-de-lenfant-mort-ne-creer-un-espace-rituel-pour-les-parents/

Autour de l’enfant mort-né, créer un espace rituel pour les parents

L’irruption de la mort dans le ventre maternel est un impensable. La violence de l’annonce engendre pour les mères une douleur sans limite. Cette violence est accrue par le fait que dans beaucoup de lieux de naissance on ne montre pas aux mères le corps de leur enfant mort. Il y a occultation de l’événement tant pour les parents que pour les soignants. Or, un deuil ne peut se faire à partir de « rien ». Nous analysons ici la mise en place dans une Maternité hospitalière d’un accompagnement rituel des parents en souffrance, de la mise au monde de l’enfant mort-né à son enterrement, inscrivant ainsi cet événement dans la mémoire familiale et collective.

Mots clés : Mort in utero, enfant mort-né, rituel de naissance, rituel mortuaire, deuil.

Around the child still-born child, creating a ritual space for the parents

The irruption of death within the maternal womb oversteps human mind and raises unlimited pain. Violence increases with the fact that, most of the time, mothers never see their child’s body. The event is concealed as well from parents as from the medical team. Mourning cannot take place through “nothing” though. We analyse the creation of a new ritual to help along the parents, from still-birth to burial. This ritual allows the inscription of the event in collective and family remembrance.

Key words: Death in utero, still born child, birth ritual, death ritual, bereavement.

En torno al niño nonato, crear un espacio ritual para los padres

La irrupción de la muerte en el vientre materno es algo impensable. La violencia del anuncio engendra para las madres un dolor sin límites. Esta violencia es acrecentada por el hecho que en muchos lugares de nacimiento el cuerpo del niño nonato no es mostrado a la madre. El acontecimiento es ocultado tanto por los padres como por el personal. Pero el duelo no puede ser hecho a partir de «nada». Analizamos aquí la puesta en obra en una Maternidad Hospitalaria de un acompañamiento ritual de los padres que sufren, desde la venida al mundo del niño nonato hasta su entierro, inscribiendo así este acontecimiento en la memoria familiar y colectiva.

Palabras claves: Muerte in utero, niño nonato, ritual de nacimiento, ritual de muerte, ritual de duelo.

L’irruption de la mort dans le ventre maternel est un impensable. Mère et mort. Mère qui met au monde la mort. Comme s’il y avait là une collusion de termes et de réalités insupportables. La violence de l’annonce de la mort soudaine ou programmée de l’enfant à naître, engendre chez les mères une douleur sans limite : anéantissement, effondrement de l’être. On est dans l’impensable.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Dossier

Avec les morts
Dans le même dossier

Mourir en mer au temps de la marine à voiles
À propos d’un poème de Victor Hugo

Devant le cadavre du sujet parlant
Élaborations psychanalytiques sur la ritualité funéraire

De si beaux cadavres
Réflexions sur les soins de conservation des morts

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !