Article de dossier

De mère en mère : le projet d’enfant dans le don, au Sénégal


Dossier : 

Odile REVEYRAND-COULON

Odile Reveyrand-Coulon est Maître de Conférences, Dpt de Psychologie, Université Victor Ségalen - Bordeaux II.

Pour citer cet article :

Reveyrand-Coulon O. De mère en mère : le projet d’enfant dans le don, au Sénégal. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2002, volume 3, n°2, pp. 277-291


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/de-mere-en-mere-le-projet-denfant-dans-le-don-au-senegal/

De mère en mère : le projet d’enfant dans le don, au Sénégal

Outre les règles culturelles qui régissent le don d’enfant en Afrique de l’ouest – remise irrévocable de l’enfant par ses parents géniteurs à d’autres parents, nous examinons les implications subjectives de cette pratique, pour les mères, celle qui donne et celle qui reçoit. L’objectif est de tenter de comprendre le projet d’enfant sous-jacent. Le don repose sur trois personnes : l’enfant « désigné », la mère « élue » et la mère « dessaisie », comme si chacune répondait à un destin, soumise à une épreuve dont elle sortira grandie. Cet enfant apparaît clairement comme objet du désir parental, garant des investissements maternels, le faisant débiteur de celle qui l’éleva. Ainsi existent des « chaînes » d’enfants donnés, défiant l’ordre générationnel.

Mots clés : Don d’enfant, mères, projet, désir, épreuve, Afrique Noire, fosterage.

From mother to mother: child project of the donation in Senegal

Besides cultural rules organizing child’s donation in West Africa (irrevocable giving of a child by his biological parents) we analyze its subjective implications as far as mothers are concerned. The aim is to try to understand the underlying project of child. Three persons are engaged in that practice: the «pointed» child, the «elected» mother and the «renoncing» mother; each one responding to a destiny, each one being submited to an ordeal which is supposed to rise them up. Clearly this child appears as the object of parental’s desire, garanter of maternal investments, and as the debtor of the person who brings him up. Thus, they are «chains» of given children, who challenges generational order.

Key words: Child donation, mothers, project, desire, trial, Subsaharan Africa, fosterage.

De madre a madre: el proyecto de hijo en la donación, en Senegal

Además de las reglas que regulan la donación de un hijo en Africa del Oeste – entrega irrevocable del hijo por sus padres genitores a otros padres – examinamos aquí las implicaciones subjectivas de esta prática en las madres, tanto en la que dá como en la que recibe. El objectivo es de tratar de entender el proyecto subyacente de hijo. La donación reposa en tres personas: el hijo «designado», la madre «elegida» y la madre «desposeida», como si cada una de ellas respondiese a un destino, sometida a un prueba de fuerza de la que saldrá engrandecida. Este hijo aparece claramente como objeto del deseo parental, garante de las inversiones afectivas maternales, puesto en dueda hacia aquella que lo crió. Existen así verdaderas «cadenas» de hijos dados, que desafían el orden generacional.

Palabras claves: Donación de hijos, madres, proyecto, deseo, prueba de fuerza, Africa negra, fosterage.

Donner son enfant est un phénomène, sinon banal, en tous cas relativement fréquent en Afrique de l’Ouest et ailleurs. S. Lallemand (1993) nous rend compte, dans un ouvrage de synthèse, des travaux des anthropologues, surtout anglo-saxons, qui dès les années soixante dix, se sont intéressés aux pratiques associées au « fosterage », fréquentes de par le monde (Océanie, Afrique, Asie du Sud-est, Arctique, Madagascar, etc.). A ces travaux, s’ajoutent les études plus récentes de démographes déroutés, à l’occasion des recensements, par cette pratique (Vimard et al. 1991).


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !